Travail psychologique auprès des enfants obèses et de leur famille


Publication du

Travail psychologique auprès des enfants obèses
et de leur famille

Introduction

Dans le champ de la psychologie la boulimie relève d’un disfonctionnement narcissique. La nourriture permet l’évitement de la souffrance, du déplaisir, plus exactement le sujet boulimique va combler sans cesse une sensation pour ne pas faire vivre certaine émotion ; émotion bien souvent trop douloureuse. Le boulimique comme tous les sujets addictes a du mal a assumé ses émotions.

Entretien clinique :

L’enfant est accompagné impérativement par sa mère : Pourquoi ?

La majorité des enfants obèses montre que dans les premières relations mère enfants la figure d’attachement a été « insécure ».
Il faut comprendre que la nourriture est venue apaiser cette insécurité : la nourriture comble un manque.

Le travail clinique portera sur :

la relation mère enfant.
sur les émotions.
l’évaluation de la souffrance.
l’évaluation du manque.
le comportement qu’induit ce manque.

Temps de la consultation : trois quarts d’heure.

Prix de la consultation : 50 euros

Fréquence : tous les quinze jours durant 3 mois, puis une fois par mois durant 7 mois.

A l’issu des 3 mois d’entretien un compte rendu sera envoyé au médecin.

Atelier thérapeutique de groupe. Groupe parents.

A qui s’adresse ce groupe ?

Aux parents, quelles que soient les questions qu’ils se posent sur l’obésité de leur enfant.
Aux parents qui souhaitent se rencontrer pour confronter leurs expériences.
Aux parents qui veulent partager leur vécu de parents sur des préoccupations liées à l’obésité de leurs enfants.
Aux parents qui peuvent se sentir isolés face aux problématiques liés à l’obésité.

Quelle est la fonction du groupe ?

Il permet l’expression et l’écoute.
c’est la possibilité d’échanger avec d’autres en toute liberté et confidentialité.
Il permet le partage d’expériences vécus, de réflexion et de soutien mutuel.
C’est aussi un moyen de trouver, à l’aide du groupe, des éclaircissements, des pistes de résolution par rapport aux situations exprimées.

le temps : 1heures 30.

la fréquence : 1 fois par mois durant 9 mois.

C’est à dire 9 temps de rencontre

Autres publications


Maman après 40 ans  : les grossesses tardives.

Comment on s’aime ?

Les kilos émotionnels

Genre et Sexualité

Sexo-oncologie : L’amour après la chimio

Travail en oncologie

Congrès de l’Albatros 2019

Addiction et trouble du comportement alimentaire

Congrés de l’Albatros 2017

Efta Athenes 2016

Congrés de l’Albatros 2016

Addictions sexuelles

Congrés de l’Albatros 2014

« La graisse est une carapace »

Suicide/Ados : Le passage à l’acte, un "mal-être dans les liens"

Poids et images corporelle chez l’adolescent en surcharge pondérale